Fédération Nationale des Syndicats Autonomes
de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche
Identifiez-vous
Login
Pass 


ADHÉREZ
Communiqués
! 9 Avril 2018
suivi de carrière des enseignants-chercheurs: résister, toujours
Catégorie : Autre
De nombreux collègues enseignants-chercheurs ont reçu de leur université des messages concernant leur «suivi de carrière» , qui est cette année généralisé à toutes les universités, indépendamment...
! 6 Février 2018
Déclaration de la Conférence nationale du SNPREES-FO et de SupAutonome-FO du 6 février 2018
Catégorie : Déclaration
Ensemble pour la défense des mêmes principes et des mêmes droits !!!...
! 19 Mars 2018
Projet de référentiel des Enseignants-Chercheurs : vers la multiplication des tâches !
Catégorie : Autre
Le projet de référentiel métier des EC est issu des discussions de l'agenda social de 2015 et 2016 dont nous avons boycotté les premières séances. Lors...

Syndicats & Organisations
Actuellement...
! 3 Mai 2018
Conférence IAUPL ( Section 4) à Nice 3 - 4 MAI 2018
Association Internationale des Professeurs et Maîtres...
Lire

! 11 Avril 2018
Bulletin N°162 janvier février mars 2018
«Il faut que tout change pour...
Lire

! 9 Avril 2018
Note du Ministère suivi de carrière 2018
note ministérielle de généralisation de suivi de carrière des enseignants=chercheurs 201...
Lire

! 30 Mars 2018
Concertation sur la meilleure reconnaissance de la mission de formation des enseignants-chercheurs et des enseignants dans l’enseignement supérieur, Réunion du 29 mars 2018
Frédérique Vidal s'est exprimée jeudi 29...
Lire

! 29 Mars 2018
Discours de Frédérique VIDAL Concertation sur la meilleure reconnaissance de la mission de formation des enseignants-chercheurs
Lancement de la concertation sur la...
Lire

! 20 Mars 2018
Discours de Frédérique Vidal au Cneser du 20 mars 2018
Introduction de la concertation sociale relative à la nouvelle licence universitaire...
Lire

Calendrier

SUPAUTONOME DROIT

HISTORIQUE

La lente constitution d’un organisme de défense du personnel de l’enseignement supérieur

Hérité de l'Ancien Régime, le corps des professeurs des Facultés de Droit a été réformé à la fin du XIXe siècle. En 1896 sont créées quatre agrégations distinctes

  1. Droit privé et Droit criminel
  2. Droit public
  3. Histoire du droit
  4. Sciences économiques.

En 1971 est instituée une agrégation de Sciences politiques, tandis qu'en 1976 est créée une agrégation des Sciences de gestion.Puis la loi de 1984 a organisé les voies dites « longues » (professionnelles et sur postes).
En 1994 est lancée une agrégation interne en Sciences économiques, qui sera suivie quelques années plus tard par celle de Sciences de gestion (1999) et par celles des quatre autres sections.

Les maîtres-assistants ont succédé au XXe siècle aux anciens professeurs adjoints et sont devenus maîtres de conférences en 1982. Ce terme, créé au départ dans les facultés des sciences par le chimiste Marcelin Berthelot, désignait jusqu'en 1968 les agrégés en attente d'une chaire professorale. Ils sont aujourd'hui titulaires à part entière et font le même service horaire que les professeurs.

Une association générale des professeurs et agrégés des Facultés de Droit existait dès 1910, qui devint en 1913 l'association des membres des Facultés de Droit. Dans l'entre-deux guerres quelques professeurs émirent l'idée d'un regroupement syndical, ce qui ne se fera qu'après la Seconde guerre mondiale.


OBJECTIFS

PROMOTION ET DÉFENSE DE LA QUALITÉ DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

Depuis près d'un demi-siècle, notre syndicat défend - trop souvent seul - une idée force l'enseignement supérieur est fondamentalement lié à la recherche.

Un tel constat, fédérateur d'un grand nombre d'énergies, a pour corollaire les axes de notre action

  • nous n'acceptons pas les atteintes au statut d'enseignant-chercheur; aucun universitaire ne doit se trouver arbitrairement privé de crédits de recherche,, ni de la possibilité d'encadrer des chercheurs s'il est habilité ;
  • la recherche universitaire doit avoir toute sa place dans les grands organismes publics ; il convient en conséquence de veiller à la représentation équitable dans les commissions, au droit de vote automatique des universitaires, à l'augmentation du nombre des postes d'accueil, aux places dans les laboratoires associés... ;
  • le budget de la recherche universitaire doit être rétabli à la hauteur des enjeux du XXIe siècle ;
  • les crédits alloués aux bibliothèques devraient permettre de rattraper le retard par rapport à leur homologues étrangères , et notamment anglo-saxonnes.

La qualité de l'Enseignement Supérieur a été gravement altérée par les réformes Jospin-Lang-Bayrou-Allègre (indissociables dans leur continuité malfaisante) : émiettement des connaissances, laxisme généralisé dans les compensations et le passage en année supérieure même si les pré-requis font défaut.

Le syndicat autonome a été la seule force enseignante indépendante à s'opposer à toutes ces réformes.
Vous pouvez compter sur lui pour continuer.


PROMOTION ET DÉFENSE DU STATUT DES UNIVERSITAIRES

Le syndicat autonome combat seul aujourd'hui pour maintenir l'autonomie de notre statut et obtenir une carrière décente par l'accès rapide et automatique des professeurs à la première classe et des maîtres de conférences à la hors-classe.
La valorisation des carrières des enseignants de l'enseignement supérieur et l'indépendance préservée de nos disciplines passe par une représentation forte des idées qui nous rassemblent

  • la priorité accordée aux critères scientifiques dans le recrutement des enseignants-chercheurs ;
  • la transparence et la continuité des travaux du Conseil National des Universités ;
  • la reconnaissance de la diversité des charges assurées par les enseignants du supérieur, et notamment, des charges administratives et pédagogiques, que les enseignants sont de plus en plus nombreux à assurer dans les universités ;
  • l'opposition à la prolifération démagogique des voies d'accès aux métiers et fonctions de professeurs et de maîtres de conférences des universités.

Nous défendons les prérogatives du CNU en matière de promotion et de recrutement.
Nous luttons contre la dégradation de notre statut et de nos conditions de travail enseignement de masse, alourdissement constant des charges d'administration et d'encadrement, allongement de l'année universitaire qui sont autant de freins à notre activité de recherche.
Nous demandons une vraie revalorisation (avec plus de transparence dans le système des primes) et un déblocage programmé des carrières.
Face à ces mesures, les universitaires ne doivent compter que sur eux-mêmes. Depuis des décennies ils ont vu qu'ils ne pouvaient compter sur les hommes politiques quels qu'ils soient.

La Fédération des Syndicats Autonomes de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche est le seul syndicat authentiquement indépendant représenté dans toutes les instances (CNESER, CTPU, CNU, CNRS) et dans tous les collèges enseignants. Elle a la volonté et la détermination de faire triompher vos idées.

SupAutonome-Droit se réjouit des avancées significatives qu’a obtenues la Fédération SupAutonome lors des discussions avec le ministère et les différentes instances ministérielles en 2009.

COTISATIONS

OUVRANT DROIT A UNE REDUCTION D’IMPOT OU A DEDUCTION AU TITRE DES FRAIS REELS
  • Avantages fiscaux : Il vous sera remis pour votre prochaine déclaration d’impôts, un reçu à usage fiscal. Selon que vous êtes soumis au régime de la déduction forfaitaire des frais professionnels (cas général) ou aux frais réels, vous bénéficierez, respectivement, du montant de la réduction d’impôts prévu par la loi (66 %) ou d’une déduction intégrale.
  • Pour ceux qui, sans être formellement adhérents du syndicat, souhaitent soutenir l’action des collègues qui œuvrent dans le cadre du syndicat autonome ou qui veulent simplement recevoir nos informations , il est possible de verser une cotisation de soutien , ou une cotisation pour recevoir nos informations. Tous les versements ouvrent droit aux avantages fiscaux.




























Les formulaires et règlements en Droit, Sciences Politiques, Economiques et de Gestion sont à adresser au siège de SupAutonome, libellés à l’ordre du «SYNDICAT SUPAUTONOME », 6-8 rue Gaston Lauriau, 93513 Montreuil Cedex

Secrétaire général : 
M. Laurent REVERSO : Droit, Université du Sud Toulon-Var 
droit@supautonome.com

Trésorier :
M. Patrick CHAUVEL : Droit privé

LE BUREAU

Président d'Honneur Jacques FOYER - Paris II Assas
Président Guillaume DRAGO - Paris II Assas
Secrétaires Généraux d'Honneur:Daniel BERRA – Aix-Marseille III -
Guillaume MATRINGE - Paris II Assas
Gabriel POULALION - Bordeaux IV
Secrétaire Général Laurent REVERSO - Toulon
Secrétaires Généraux Adjoints Guillaume DRAGO - Paris II Assas
Pierre-Charles PUPION - Poitiers
Trésorier Patrick CHAUVEL             

Mentions Légales - Contact Webmaster - Désabonnement aux alertes SMS